2031 en Méditerranée, nos futurs !

parcours temporaire

 

http://www.villa-mediterranee.org/fr/2031-en-mediterranee-nos-futurs-0

 

Régis Sauder a tissé une immense fresque d’images projetée sur quatre faces dans des « boîtes » thématiques (l’espace méditerranéen,  la question de l’identité, l’environnement et la gouvernance) où s’immerge le visiteur. Le parcours d’exposition laisse là encore une large place au dessin, au travail sur les sons, et à l’interactivité...

 

Réalisation sonore de deux espaces octophoniques, et quatre boites immerssives en quadriphonie

    Réalisateur : Régis Sauder

    Assistant caméra : Aurélien Le Calvez

    Prise de son : Pierre Alain Mathieu

    Montage : Florent Mangeot

    Montage graphisme: Frédéric Bernadicou

    Création sonore : Fabien Bourdier

Oliviers Dams (alto), Jef Sicard (tubes, flûte nai)

    Mixage Fabien Bourdier

    avec la collaboration de Laure Alto

Production exécutive

Les films du tambour de soie

 Muriel Sorbo, productrice

    Jean-Pierre Cellard, directeur de

Scénographie

Malice Images, Bruno Badiche, Didier Jentrain

Le grand escalier de verre

Installation interactive. (Installation sonore octophonique aléatoire, projection murale à detection de mouvements)

 

Sous l'impulsion de la scénographe Elizabeth Guyon, de Digital Deluxe, Guillaume Stagnaro, Le blixLab et Labomedia, ont transformé le grand escalier de verre de Stafano Boeri  en installation interactive. Des mots projetés sur les murs en plusieurs langues symboles méditerranéens, se déplacent et entre en résonnance avec la rotation des sons méditerranéens  diffusés par huit transducteurs placés sur les parois de verre de l'escalier.

 

 

Plus loin que l'horizon

parcours permanent

 

http://www.villa-mediterranee.org/fr/plus-loin-que-lhorizon

 

L’expérience du parcours  "Plus loin que l’horizon" de Bruno Ulmer  est unique. Elle s’appuie sur plusieurs récits des mobilités. Chaque visiteur est invité à les appréhender à sa façon en choisissant son chemin d'une histoire à l'autre.

 

 

Réalisation sonore de multiples espaces de diffusions multicanaux adaptés à la scénographie de Digital Deluxe

"le Lundi 01 juil 2013 dans Ventilo n° 322

       Odyssées de l’espace

 

Aux défis scénographiques ambitieux des deux premiers parcours artistiques de la Villa Méditerranée, les réalisateurs Régis Sauder et Bruno Ulmer ont répondu par des témoignages et des vidéo-projections politiques.

 

 

Si, pour Régis Sauder, la Villa Méditerranée est un « espace de liberté pour la création artistique », elle est aussi, pour Bruno Ulmer, « un laboratoire des savoirs ». Direction à l’étage sans plus attendre, où le premier nous questionne sur ce que pourrait être 2031 en Méditerranée, nos futurs. La vidéo y reflète le présent, à travers les témoignages de jeunes Méditerranéens, quand le dessin se consacre à l’avenir. En tant que participant à cette histoire en devenir, il nous est d’ailleurs proposé de coucher sur papier notre imagination avant qu’elle ne s’évapore. Pour répondre au problème de l’installation de vidéo-projections en espace lumineux, les quatre boîtes, dont les murs intérieurs montrent les images (axées sur des thèmes démographiques, économiques ou écologiques), sont suffisamment espacées pour permettre une balade à la fois agréable et instructive.

Descendons maintenant à la cale pour y découvrir le parcours du second, centré sur « les mobilités marchandes et humaines en Méditerranée », allant donc Plus loin que l’horizon. Le défi scénographique est de taille : enfermer l’infini dans un espace clos. La vue en coupe donne l’impression d’un ensemble de serrures aux dimensions hors normes. En y circulant librement, le visiteur en devient la clé, pouvant entrer et sortir par plusieurs ouvertures. Il s’immisce ainsi, par ce principe de circulation, au « décor ». Dans ce même principe, Bruno Ulmer nous rappelle que les déplacements sont forcément liés aux distances et autres espaces franchis, en gardant en tête quelques chiffres : même si la Méditerranée occupe 3 % de la surface maritime terrestre, elle totalise jusqu’à 30 % du commerce mondial. Le parcours évoque notamment le commerce de la fraise du sud de l’Espagne au nord de l’Europe et le tourisme de masse… Mention spéciale pour le travail sonore, isolant de manière très précise des espaces pourtant concomitants. Au final, c’est une véritable circulation d’idées qui s’opère de haut en bas. Et tout autour de la Méditerranée.

 

Guillaume Arias                                                                                                        "

Plus loin que l’horizon (parcours permanent) / 2031 en Méditerranée, nos futurs ! : jusqu’au 27/09 à la Villa Méditerranée (Esplanade du J4, 2e)

© Journal Ventilo

Réalisateur : Bruno Ulmer

Chef opérateur : Denis Gravouil

Prise de son : Eddy Laurent

Montage : Dora Soltani

Création sonore :

BlixLab / Fabien Bourdier

avec la collaboration de Grégory David (design sonore), Benjamin Cadon (design sonore), Antoine Zuccarelli (arrangements), Labomedia (programmation), Jef Sicard (conques), David Sevestre (sax alto), Dimitri Hatton (sax soprano), Cyrille Boudesocque (sax tenor), Julien Petit (sousaphone) from NaughtyBrigitte

 

Production exécutive

Les Films du Tambour de Soie Muriel Sorbo, Jean-Pierre Cellard,

 

Scénographie

Digital Deluxe

Directrice artistique / scénographie : Elizabeth Guyon

 

Directeur artistique / graphisme : Patrick Poisson

Avec la collaboration de Mathilde Mérigot et Marion Riera

 

Décor

Acte 2

 

Agencement

CKAT Aménagement

 

Equipement audiovisuel

Texen

SMS

 

Eclairage :

Cécile Giovansili-Vissière

 

 Conception illustrations murales :

Nicolas Baud/Monsieur Plus, Ugo Jauffret/ujdesign, Rémi Julienne (graffiti)

 

Dispositif multimédia :

 Guillaume Stagnaro

 

Tirages photographiques : Studio AZA

 

Impressions : Sud Plastification